Dentiste-info.com
Image default
Santé

Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est l’articulation qui relie la mandibule (mâchoire inférieure) au crâne. L’articulation se trouve sur chaque côté de la tête, juste devant les oreilles. Elle permet à la mâchoire de se déplacer, et elle rend possibles certaines actions telles que parler et manger.

Bien que l’ATM désigne l’articulation, cette abréviation est employée également pour indiquer des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire. Les troubles de l’ATM se réfèrent à un ensemble de problèmes qui provoquent une sensibilité dans l’articulation, des douleurs faciales et des difficultés à bouger l’articulation. Le National Institute of Dental and Craniofacial Research rapporte que pas moins de 10 millions de personnes souffrent de troubles de l’ATM (NIDCR 2011).

Causes

Dans beaucoup de cas, la cause des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire n’est pas connue. Des traumatismes à la mâchoire ou à son articulation peuvent jouer un rôle dans le développement des troubles de l’ATM. En outre, il existe d’autres pathologies qui peuvent contribuer au développement de ces troubles. Il s’agit notamment :

  • de l’arthrite qui se développe dans l’articulation
  • de l’érosion de l’articulation
  • d’un grincement ou d’un serrement intempestif des dents
  • de problèmes structurels présents à la naissance

D’autres facteurs sont associés au développement des troubles de l’ATM. Cependant, il n’a pas été prouvé que ces facteurs sont à l’origine de ces troubles. Il s’agit notamment des suivants :

  • l’utilisation d’appareils orthodontiques
  • une mauvaise posture qui produit une tension sur les muscles du cou et du visage
  • le stress
  • un mauvais régime alimentaire
  • le manque de sommeil

Symptômes

Les symptômes de l’ATM varieront selon la gravité et la cause du trouble. Des douleurs dans la mâchoire et les muscles environnants sont les symptômes les plus courants de l’ATM. Les autres symptômes généralement associés à ces troubles incluent :

  • des douleurs qui peuvent se faire ressentir dans le visage et dans le cou
  • une raideur dans les muscles de la mâchoire
  • une amplitude de mouvement de la mâchoire limitée
  • un blocage de la mâchoire
  • des bruits secs et de claquement provenant de la mâchoire
  • un décalage dans la mâchoire modifiant l’alignement entre les dents inférieures et les dents supérieures.

Diagnostic

Les troubles de l’ATM peuvent être difficiles à diagnostiquer pour un médecin. Il n’existe pas d’examen standard pour diagnostiquer ces troubles. Le médecin peut orienter le patient vers un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (un ORL) afin de diagnostiquer la maladie.

En cas de symptômes liés au trouble de l’ATM, le médecin peut examiner la mâchoire pour rechercher d’éventuels gonflements ou une sensibilité. Il peut, en outre, faire appel à plusieurs examens d’imagerie différents. Il peut notamment s’agir :

  • d’une radiographie de la mâchoire
  • d’un scanner de la mâchoire pour examiner les os
  • d’une IRM de la mâchoire afin de détecter d’éventuels problèmes avec la structure de la mâchoire

Traitement

Dans la plupart des cas, les symptômes des troubles de l’ATM peuvent être traités au moyen de pratiques préventives à domicile. Pour soulager les symptômes de l’ATM, on pourra :

  • manger des aliments tendres
  • utiliser de la glace pour réduire les gonflements
  • limiter les mouvements de la mâchoire (éviter le chewing-gum par exemple)
  • limiter le stress
  • pratiquer des exercices d’étirement de la mâchoire pour aider à améliorer les déplacements de la mâchoire

Si les symptômes ne diminuent pas en utilisant ces moyens, il sera peut-être nécessaire de se faire assister par un médecin. Selon les symptômes, le médecin peut prescrire ou recommander ce qui suit :

  • des médicaments pour aider à réduire les douleurs liées au trouble (tels que l’ibuprofène)
  • des médicaments pour décontracter les muscles de la mâchoire (tel que la cyclobenzaprine, le carisoprodol et le diazépram)
  • des médicaments pour aider à réduire les gonflements dans la mâchoire (corticostéroïdes)
  • des attelles de stabilisation ou une plaque occlusale pour empêcher les dents de grincer
  • du botox pour réduire la tension dans les muscles et les nerfs de la mâchoire
  • une thérapie cognitivo-comportementale pour aider à réduire le stress

Dans de rares cas, le médecin pourra recommander une chirurgie ou d’autres méthodes pour traiter la maladie. Ces méthodes incluent :

  • un traitement correctif dentaire afin d’améliorer l’occlusion des dents et leur alignement.
  • une arthrocentèse, afin de retirer du liquide et les débris de l’articulation
  • une chirurgie pour remplacer l’articulation

Dans certains cas, les procédures employées pour traiter cette maladie peuvent aggraver les symptômes. Il sera nécessaire d’évoquer les risques liés à ces procédures avec le médecin.

Pronostic

En cas d’ATM, le pronostic dépendra de la cause du problème. Chez beaucoup de malades, l’ATM pourra être traitée efficacement au moyen de recommandations applicables au quotidien, telles qu’un changement de posture et une limitation du stress.

Si la cause du trouble est liée à une maladie chronique (à long terme) telle que l’arthrite, le pronostic ne sera pas aussi favorable. L’arthrite conduit à une destruction articulaire avec le temps et accroît la douleur. Dans ce cas, des traitements plus lourds tels que la chirurgie peuvent être nécessaires. Le médecin évoquera avec le patient les options possibles afin de déterminer le traitement le plus adapté.

Prévention

Il n’est pas possible d’empêcher l’ATM de se développer. Si des symptômes de cette maladie se manifestent, il sera possible de les diminuer en limitant le stress. En cas de grincement des dents, l’arrêt de ce comportement peut aussi être bénéfique.

Autres articles à lire

Les éléments à éviter pour avoir les dents blanches

Irene

Remédier aux dents en avant

Irene

Syndrome de la dentition

Irene

Du fluor pour renforcer la structure de l’émail

Irene

Anémie mégaloblastique par carence en acide folique

Irene

L’agénésie dentaire

Irene