Dentiste-info.com
Image default
Questions

Soins dentaires : les tarifs à la dérive ?

L’étude, basée sur des données enregistrées par la Sécurité sociale, a été réalisée par l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé, créé par 60 millions de consommateurs, le CISS (collectif de patients) et Santéclair, filiale de plusieurs complémentaires santé.

Soulignant que le reste à charge constitue la « principale raison de renoncement aux soins auquel déclare être confronté près du tiers des consommateurs », l’étude cite notamment le coût « très conséquent » des prothèses, comme les couronnes, bridge, inlay ou reconstitutions.

En 2012, ce type de soins a représenté 5 milliards d’euros de dépenses, dont un milliard seulement est remboursé par l’assurance maladie.

La somme qui reste à la charge du patient après remboursement par la Sécu s’élève à plus de 290 euros en moyenne par acte de prothèse, avec des variations en fonction des départements: elle ne descend « quasiment jamais » en dessous de 200 euros et grimpe jusqu’à plus de 400 euros à Paris.

Ce reste à charge peut être remboursé par les complémentaires mais « il est très difficile d’avoir une estimation précise de leur niveau de prise en charge global », souligne l’Observatoire.

Selon l’étude, les sommes demandées pour une couronne céramo-métallique dépassent 600 euros, alors que la prise en charge de l’assurance maladie n’est que de 75,25 euros, soit 70% de la base de remboursement.

Pour la pose d’un implant, peu prise en charge par l’assurance maladie, le coût moyen est supérieur à 2.000 euros.

Plus grave, il existe dans certains cas des solutions moins onéreuses pourtant peu pratiquées par les dentistes.

Cette « dérive préoccupante » concerne notamment les inlay-core, des reconstitutions partielles de dents apposées sous couronne.

En revanche, l’Observatoire constate que les soins courants (carie, dévitalisation, détartrage, etc.), dont les tarifs sont encadrés par l’assurance maladie, font peu l’objet de dépassements, en dehors de Paris qui représente 57% des dépassements constatés pour ce type de soins.

Toutefois, ces dépassements « illégaux » atteignent 34 millions d’euros en 2012.

Touslesbudgets.com avec AFP
Image : sxc

Autres articles à lire

Un chewing-gum remplace t il le brossage des dents ?

Irene

Qu’est-ce qu’un plombage ?

Irene

Dent cassée, que faire en urgence ?

Irene

Comment choisir sa mutuelle lorsque l’on est en couple ?

Irene

Quels sont les différents moyens de remplacer une ou plusieurs dents manquantes ?

Irene

Les plombs sont ils dangereux ?

Irene