Dentiste-info.com
Image default
Santé

Les tarifs des soins dentaires mis en cause

Les soins dentaires représentent un poste majeur de dépenses de santé, souvent source de renoncements aux actes médicaux. Dans une étude réalisée à partir de données de la Sécurité sociale par l’Observatoire des restes à charge, instance créée par 60 millions de consommateurs, le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) et Santéclair, filiale de plusieurs complémentaires santé, les tarifs pratiqués par les professionnels des dents sont qualifiés d’ « excessifs ». Le rapport parle même de « dérives inacceptables ». « Mais, précise Marc Paris du CISS, nous ne voulons pas mettre en doute les rémunérations des professionnels, nous souhaitons surtout comprendre ce que représente le reste à charge pour les patients, car tout cela est souvent opaque pour les usagers ».

« Comprendre ce que représente le reste à charge, pour les patients »

L’Observatoire constate que les soins courants (traitement de carie, dévitalisation, détartrage, etc.), dont les tarifs sont encadrés par l’assurance maladie, font l’objet de dépassements. Ces surplus « illégaux » ont représenté 35 millions d’euros en 2012. Cela représente 2% des actes au niveau national, mais 57% sur Paris : « Cela nous a beaucoup étonnés parce qu’il ne doit normalement pas y avoir de dépassements sur ces soins au tarif opposable (tarif Sécu) », explique Marc Paris. « Les soins conservateurs ne sont peut-être pas assez rémunérés, et on pourrait revoir les tarifs », reconnaît-il, reprenant à son compte les revendications des associations professionnelles de dentistes. « Et pour éviter les petits arrangements malsains sur le dos de la Sécu, il ne faut pas hésiter à demander un devis à l’avance et faire jouer la concurrence », ajoute-t-il.

« Demander un devis et faire jouer la concurrence »

Mais les principaux soins incriminés dans cette étude sont les prothèses (couronnes, bridges, inlays ou reconstitutions). Après remboursement de l’assurance maladie, le patient doit débourser plus de 290 euros en moyenne par acte de prothèse, avec des variations en fonction des départements. Cette somme peut être remboursée par les complémentaires, mais « il est très difficile d’avoir une estimation précise de leur niveau de prise en charge global », souligne l’Observatoire. Selon l’étude, le coût d’une couronne céramo-métallique dépasse 600 euros, alors que la prise en charge de l’assurance maladie n’est que de 75,25 euros. Pour la pose d’un implant, peu remboursé, le coût moyen est supérieur à 2 000 euros. Autre traitement pointé du doigt, l’orthodontie a représenté en 2012 plus de 1 milliard d’euros, dont près de 80 % sont des dépassements d’honoraires.

Après remboursement, un acte de prothèse coûte plus de 290 euros en moyenne

Plus grave, il existe parfois des solutions moins onéreuses, mais peu retenues par les dentistes. Cela concerne notamment les inlay-cores, des reconstitutions partielles de dents apposées sous couronne. Pour ce dispositif, élaboré par des prothésistes, le dentiste fixe librement ses honoraires, entre 150 et 300 euros (la Sécu rembourse 70 % de 122,55 euros). Pourtant une alternative, la reconstitution « au fauteuil » présente l’avantage d’être moins chère, car elle est fabriquée par le dentiste à un prix fixé par la Sécu : 79,53 euros, soit 24 euros restant pour l’assuré. Syndicats et assurance maladie reconnaissent que les deux techniques se valent, mais les reconstitutions à tarifs libres se développent : « la situation a même empiré », selon 60 Millions de consommateurs. « Pour nous, c’est une dérive grave connue de l’assurance maladie. Nous l’avons donc de nouveau alertée sur ces pratiques à la sortie de l’étude, mais pour le moment nos sollicitations et demande d’explications sont restées lettres mortes », conclut Marc Paris.

Autres articles à lire

Dents pourries : de quoi parle-t-on ?

Irene

5 questions sur les dents pendant la grossesse

Irene

Dentiste low cost : un nouvel essort ?

Irene

Les éléments à éviter pour avoir les dents blanches

Irene

Le bruxisme ou grincement de dents

Irene

Les différents types de dents

Irene