Dentiste-info.com
Image default
Santé

Anémie mégaloblastique par carence en acide folique

Une anémie due à une carence en acide folique est due à une teneur trop faible en vitamine B9 (folate) dans le sang.

L’acide folique (ou folate) est nécessaire à la production de globules rouges par l’organisme. Les globules rouges sont indispensables pour alimenter les organes en oxygène. Si vous n’avez pas suffisamment de globules rouges, vous souffrez d’anémie, et vous allez vous sentir faible et fatigué(e).

En cas de carence en acide folique pendant la grossesse, votre enfant risque de présenter un risque plus élevé de développer des malformations congénitales (spina bifida, par exemple). Le spina-bifida est une malformation de la colonne vertébrale de l’enfant.

En cas de carence en acide folique, la prise de suppléments va augmenter le taux d’acide folique, ce qui va diminuer le risque de développer de l’anémie.

Selon les experts de la Harvard Medical School, une prise suffisante d’acide folique peut réduire le risque de cancer du côlon et de maladie cardiaque. (Harvard)

Acide folique

Acide folique

L’acide folique est une version synthétique du folate (également désigné vitamine B9, folacine, vitamine M, acide pteroyl-L-glutamique, pteroyl-L-glutamate ou acide pteroylmonoglutamique). Cette vitamine s’élimine avec la sueur et la miction. La vitamine B9 n’étant pas stockée dans l’organisme, il faut la remplacer tous les jours.

Causes

La cause la plus courante d’anémie due à une carence en acide folique est la malnutrition. La consommation d’un régime pauvre en vitamines, ou une cuisson excessive des aliments, peut contribuer à la malnutrition. Les aliments riches en acide folique incluent notamment les agrumes, les légumes à feuilles vertes et les céréales enrichies. Certaines personnes ont du mal à absorber l’acide folique à partir de leur alimentation. Un saignement important peut également contribuer à de l’anémie.

Autres causes d’anémie due à une carence en acide folique :

Grossesse

Pendant la grossesse, le corps a plus de mal à absorber l’acide folique. Le fœtus consomme également l’acide folique de l’organisme pour sa croissance. Les nausées matinales entrainant des vomissements peuvent également être la cause d’une perte d’acide folique.

Malabsorption

Il y a malabsorption dès lors qu’une vitamine ou un minéral n’est pas correctement absorbé par l’organisme. Certaines maladies et médicaments sont susceptibles de perturber le métabolisme de l’acide folique, notamment la maladie cœliaque et les médicaments destinés à contrôler les convulsions.

Risques

Certains facteurs peuvent augmenter la probabilité pour vous de développer cette condition, notamment :

  • la consommation d’une alimentation trop cuite ;
  • un régime alimentaire pauvre en vitamines ;
  • une forte consommation d’alcool (l’alcool interférant avec l’absorption des folates) ;
  • certaines conditions (par exemple l’anémie falciforme (ou drépanocytose)) ;
  • certains médicaments (par exemple contre le cancer, la polyarthrite rhumatoïde, ou les anticonvulsifs) ;
  • grossesse ;

Symptômes

Symptômes de carence en acide folique :

  • état de fatigue ;
  • aphtes buccaux.
  • cheveux gris ;
  • langue enflée ;
  • croissance médiocre (également parmi les principaux symptômes de malnutrition).

En cas d’anémie, vous allez éventuellement éprouver :

  • un état de fatigue ;
  • des vertiges ;
  • une sensation de froid ;
  • une tendance à l’irritabilité ;
  • des maux de tête ;
  • des troubles respiratoires ;
  • un teint pâle ;
  • des diarrhées ;
  • une perte de poids ;
  • une perte d’appétit ;
  • des troubles de la concentration.

Diagnostic

D’autres conditions sanguines provoquant des symptômes similaires à ceux d’une anémie due à une carence en acide folique, vous devrez consulter un médecin pour confirmer votre diagnostic. Afin de déterminer si vous présentez une anémie due à une carence en acide folique, votre médecin va vous prescrire une formule sanguine. Cet examen va confirmer si la numération en globules rouges est faible.

Le médecin pourra également prescrire une analyse de sang afin de vérifier votre taux d’acide folique. Il s’agit d’un dosage des folates érythrocytaires (dans les globules rouges). Si vous êtes en âge de procréer, votre médecin va vous prescrire un test de grossesse afin de déterminer s’il s’agit de la cause de votre carence. Il ou elle va également vous poser des questions sur vos habitudes alimentaires afin de vérifier si la malnutrition en est responsable.

Si vous prenez des médicaments, pensez à le mentionner à votre médecin, certains médicaments étant susceptibles de contribuer à une carence en acide folique.

Traitement

Le traitement a pour objectif d’augmenter votre taux d’acide folique dans l’organisme. Le plus simple est de prendre tous les jours des comprimés d’acide folique jusqu’à disparition de la carence. Cependant, si votre dosage est réellement trop faible, vous devrez éventuellement subir des injections en intraveineuse.

En parallèle avec la prise de suppléments, il convient de consommer des aliments riches en acide folique, notamment des haricots Pinto, des épinards et des oranges. Consommez abondamment des produits frais et évitez les aliments transformés ou frits qui offrent généralement une teneur à la fois faible en nutriments et élevée en matières grasses.

Selon les recommandations publiées par la Harvard Medical School, le dosage requis en acide folique par jour est de 400 mg. En cas de grossesse et de certaines conditions médicales, il pourra être conseillé d’en consommer davantage. La quantité la plus élevée à absorber avant de développer des symptômes d’overdose est de 1.000 mg d’acide folique par jour. (Harvard)

Consultez votre médecin avant de prendre tous suppléments en acide folique.

Long terme

La plupart des patients atteints de carence en acide folique constatent une amélioration très nette après traitement. Les patients récupèrent généralement de cette condition sans effets secondaires à long terme sur la santé.

Autres articles à lire

La ténosynovite (inflammation de la gaine des tendons)

Irene

Les aphtes : tout savoir sur la guérison des aphtes

Irene

Bain de bouche à l’huile

Irene

Dent de sagesse : faut-il toujours opérer ?

Irene

Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM)

Irene

Le bruxisme ou grincement de dents

Irene